Quoi de neuf - 18 novembre
 L'immigration en chiffres
 Météo
 Espace Média
 Sondage
Avez-vous trouvé toutes les informations sur ce site?
Oui
Non
 Nos partenaires

 Liens utiles
 Aide en ligne
 Non disponible en ce moment
 Contactez-nous
Vous êtes ici: Accueil > L'emploi > La recherche d'emploi > Le marché du travail
Agrandir la taille du texte | Réduire la taille du texte | Imprimer cet article |

Le marché du travail - Les informations sur le marché

Malgré un taux de croissance assez élevé, des secteurs demeurent intéressants. Le profil de personnes qui ont une formation dans le secteur de la nouvelle économie auront de grandes chances de trouver un emploi rapidement même si le manque d'expérience québécoise représente un gros handicap.
Le secteur des services offrent également bons nombres d'emplois surtout dans la vente, la restauration ou le travail administratif.
Ne perdez pas de vue que si le secteur d'activité d'ou vous êtes issu est saturé à Montréal, il peut être en demande dans les provinces du Québec.


L'organisation du travail - Ses caractéristiques

Plus de 90% des entreprises sont des PME surtout dans la région de la Ville Saint Laurent véritable pépinière de ce type de sociétés. Les critères recherchées par les entreprises sont plutôt ceux de personnes capables de s'adapter rapidement mais aussi aimant le travail d'équipe. Une chose très importante pour la région de Montréal sera de maitriser la langue anglaise même si cela n'est pas mis en avant dans l'obtention du visa.
Le marché de l'emploi est très rapide. Par exemple, des postes de cadres peuvent être pourvus en deux semaines. Quand vous postulez à un travail, vous devez être disponible dans les 10 jours. Vous pouvez jouer sur votre mobilité internationale qui prouve votre capacité d'adaptation par exemple, mais ceci peut être aussi une arme à double tranchant.

Remarque:
Pour ce qui est du nombre de jours fériés, léger avantage à la France.
Pour 2008, il y a 9 jours fériés principaux:
-Le jour de l'An (1er janvier);
-Le Vendredi de Pâques (21 avril) ou le lundi suivant les employeurs;
-La fête de la Reine (ou fête de Dollard, 22 mai);
-La fête du Québec (St Jean, 24 juin);
-La Fête du Canada (1er juillet);
-La Fête du Travail (4 septembre);
-L'Action de Grâces (9 octobre);
-Noël (25 décembre);
-Le lendemain de Noël;
Cependant, au Québec, lorsqu'un jour férié tombe pendant un week-end, il est reporté soit au vendredi, soit au lundi.


Les conditions de travail - Un rapide tour d'horizon

le travail est régit par les normes du travail

-le contrat de travail n'est pas obligatoire
-la semaine de travail normale ne doit pas dépasser 44 heures
-les congés sont de 2 semaines par an ( des entreprises proposent de cumuler vos vacances non prises d'une année sur une autre)
-le salaire est généralement versé tous les 15 jours
-les déductions sont faites à la source et inscrites sur votre fiche de paie ( elles varient suivant les tranches de revenu et sont souvent moins avantageuses le sommet des nouvelles tranches.)

En cas de perte d'emploi, il existe des protections mais il faut avoir accumulé un certain nombre d'heures

Pour ce qui est du congé de maternité, une femme enceinte qui occupe un emploi peut prendre un congé de maternité avec l'assurance de réintégrer son travail sans avoir perdu aucun avantage. Ce congé de maternité, sans salaire, est d'une durée de plusieurs semaines continues.
Durant cette période, vous pouvez, à certaines conditions, bénéficier de prestations et d'allocations de maternité. Les centres locaux d'emploi du Québec et les centres de ressources humaines du Canada peuvent vous renseigner à ce sujet.

Les congés parentaux
D'autres jours de congé sont attribués à une personne qui occupe un emploi, à l'occasion de la naissance de son enfant ou de l'adoption d'un enfant ou encore pour remplir des obligations reliées à la garde, à la santé ou à l'éducation de son enfant.
Un congé sans salaire d'une durée maximale de 52 semaines continues peut aussi être accordé aux parents d'un nouveau-né ou à la personne qui adopte un enfant mineur.

Les absences pour des raisons familiales
La loi prévoit la possibilité pour un salarié de s'absenter de son travail à l'occasion de son mariage ou du mariage de membres de sa famille, en cas du décès d'un membre de sa famille, de même lorsque sa présence est requise auprès d'un membre de sa famille en raison d'un accident ou de maladie graves.
Pour en savoir plus sur les congés auxquels vous pourriez avoir droit, avec ou sans rémunération, adressez-vous à la Commission des normes du travail du Québec ou à votre syndicat.



Ces sites peuvent vous intéresser:




L'équipe d'immigrer au Québec vous suggère également d'autres articles:

Partager : Facebook Del.icio.us Digg!Digg http://www.wikio.frWikio
Haut de page ^